Définition

Qu’est-ce que le Barbershop ?

Le Barbershop est une forme unique d’harmonie serrée à quatre voix, pratiquée la plupart du temps a capella, s’inspirant des pratiques de chant du sud des Etats-Unis de la fin des années 1800 et du début des années 1900. En pratique, l’harmonie Barbershop est définie par des accords à dominante consonante (c’est à dire qui résonnent, qui vibrent et se répondent, sans dissonance importante) et surtout par une texture très homophonique (où toutes les voix prononcent les paroles simultanément, mais sur des notes différentes). De nos jours, l’appellation « Barbershop » couvre une grande diversité de genres et de répertoires musicaux, tout en s’attachant à certains aspects bien caractéristiques d’harmonie, de structure, et de style.

La définition précise de l’Harmonie Barbershop est souvent sujette à débat. Voici cependant les points sur lesquels tous s’accordent pour définir le style, quelque soit la période ou l’influence.

  • Tout d’abord, et comme évoqué précédemment, c’est une harmonie consonante, a capella, et à quatre voix, caractérisée par des accords solides et une variété musicale importante, agrémentée de quelques notes de transition ;
  • Les voix sont réparties comme suit : la mélodie est portée par le 2ème Ténor, le 1er Ténor chante au dessus, la Basse est en dessous sur les notes principales de l’accord. Le Bariton complète l’harmonie ;
  • Les embellissements convergent continuellement vers des accords homophoniques ;
  • Une grande liberté est laissée dans l’interprétation des chansons ;
  • Enfin, l’objectif est de créer un « mix » qui soit juste et qui sonne agréablement à l’oreille : le fameux « Lock and Ring » (qui peut se traduire en français par « plaquer l’accord et le laisser sonner ») !